Les perturbations


Les perturbations, ou vibrations perturbantes, ne font pas semblant de l’être ! Insomnies, sommeil agité, cauchemars, maux de tête systématiques, mal-être chez soi, et/ou santé qui se dégrade sans explication médicale franche….

Accès direct aux chapitres

Une affaire de sensibilité                   

Les Perturbations Telluriques           

Les Perturbations Technologiques   

Les Perturbations “paranormales” 


Une affaire de sensibilité individuelle

En présence de perturbations géobiologiques, les personnes peu sensibles ne ressentent rien de particulier. Pour elles, tous ces problèmes n’existent pas, ou alors uniquement dans votre tête… En revanche, pour les personnes les plus sensibles, le discours change totalement, car les nuits sont très fortement affectées, proches du calvaire…


Les Perturbations Telluriques

La page ci-dessous va vous montrer que la Terre émet bien des vibrations, que les personnes les plus sensibles ne perçoivent que trop bien, à leur plus grand désarroi…

 


Les Perturbations Technologiques

Fotolia_8830660_S - encadré marron

Vous avez déjà eu mal à la tête en regardant la télévision ? Alors… Bienvenue au cœur des perturbations technologiques !

Le domaine de la technologie

La technologie est un immense domaine, où géobiologiquement parlant, trop souvent le très-moyen côtoie le pire… La technologie nous apporte indéniablement le confort matériel, mais en même temps hélas, sur le plan de la santé, pas mal de problèmes…

Les lignes à haute tension, les installations électriques, les antennes relais, les téléphones portables, l’informatique, les ampoules basse consommation… tout ce qui génère des champs électriques peut affecter les personnes les plus sensibles.

Les conséquences sont variées et vont des simples maux de tête… au cancer. Certaines personnes développent ce qui est appelé depuis peu une hyper-sensibilité aux rayonnements électromagnétiques, et pour elles, vivre en ville est devenu tout simplement un enfer.

Si vous pensez être affectés par de tels problèmes, avoir une prise de terre ayant une excellente conductibilité est le premier remède à appliquer

Mais cela ne fera pas tout : il conviendra de s’éloigner au maximum des sources de perturbations

Petit florilège des perturbations technologiques

Les téléviseurs émettent des rayonnements électromagnétiques qui nuisent à la qualité de notre sommeil. Beaucoup de ces postes ne possèdent plus de bouton marche-arrêt, et sont ainsi toujours en veille. Si vous en avez un dans votre chambre (ce qui n’est déjà pas forcément une bonne idée), débranchez-le de sa prise murale avant de vous endormir. Cela vous évitera bien des problèmes : mal de tête, nuit peu reposantes, fatigue au réveil…

Les téléphones portables et leur cortège de nocivités ne sont plus à présenter, tant il en a été dit de choses à leur sujet. Cependant, bien des adolescents se retranchent derrière le fait que leur téléphone leur sert de réveil pour ne pas se séparer de ce “doudou” technologique. Si vous ne pouvez vous en passer, il semble possible de faire fonctionner le réveil lorsque le téléphone est éteint, et c’est ce que je vous conseillerais. Mais un conseil encore meilleur serait : pas de technologie rayonnante dans votre chambre !

Le radioréveil possède un transformateur continuellement sous tension, et sa présence sur une table de chevet le dispose à être au plus près de votre tête : sommeil perturbé ou maux de tête en vue. Reculez-le afin qu’il soit le plus loin possible de vôtre tête, au moins à 60 centimètres, et lorsqu’il se mettra en route, vous tendrez juste un peu plus le bras (ou vous vous lèverez… c’est le but, non ? ) pour l’éteindre. Le radioréveil à piles est presque parfait… Eh oui, il restera tout de même les piles usées qui risquent de polluer la terre, mais je vous accorde qu’il est difficile de remonter au moyen-âge !

La fée électricité, avec son tableau électrique et ses ramifications dans toute la maison, peut jouer bien des tours aux personnes sensibles. Le syndrome des jambes impatientes en fait partie. La première des choses est de s’assurer que vous avez une prise de terre digne de ce nom, et que toutes les prises de la maison sont bien raccordées à cette prise de terre.

High voltage towers with sky background.

Une bonne prise de terre, c’est un pieu en cuivre de 2 mètres de long, enfoncé dans la terre au nord et à l’extérieur de la maison, et suffisamment éloigné d’un mur pour ne pas être à l’abri de la pluie. L’humidité favorise le contact électrique, ne l’oubliez pas ! Sa connexion au tableau se fait par une tresse d‘au minimum 16 mm² (on trouve couramment du 25 mm²), soudé sur le pieu de terre.

Hmmm, c’est bien ce qui me semblait, elle n’est pas forcément au top, votre prise de terre, non ?…

Les ampoules basse consommation émettent des champs électriques assez près de nos têtes, et tout particulièrement dans les lampes de chevet. Pour compléter le tableau, elles émettent les vibrations particulièrement négatives de vapeurs de mercure qu’elles contiennent. Ainsi, merveille technologique absolue, ces ampoules perturbent le sommeil même éteintes !
Une petite fille de 2 ans, particulièrement sensible, n’arrivait pas à dormir correctement dans sa chambre. Le seul changement de l’ampoule basse consommation du lustre par une ampoule halogène apporta un soulagement salutaire à elle et à ses parents.

Pour toutes ces perturbations, une correction géobiologique peut grandement aider. Mais le plus efficace reste d’éloigner les sources de pollution par tous les moyens raisonnables, lorsque c’est possible. Une ligne à haute tension ou une antenne relais, par exemple, ne rentrent hélas pas dans ce cadre. Mais il sera quand même possible de faire bien des choses !


Les perturbations paranormales

Time and Space Website Banner

Nous rentrons ici dans le domaine de l’Invisible, et les perturbations qui en découlent ne font pas partie des moindres.  Ouvrez grand votre esprit, et suivez-nous dans ces pages. Il se pourrait que votre perception de certaines choses prenne une tournure un peu inattendue…

Avant d’aller plus avant dans le paranormal, il est peut-être temps d’aller faire un petit détour par cette page, qui vous expliquera par le détail comment j’ai appris l’existence de tout ceci…

Introduction – Les plans de l’Espace et leurs habitants

– Vos enfants disent qu’ils voient des choses, et vous pensez qu’ils ont une imagination sans limite ?
– Vos animaux de compagnie semblent percevoir des choses que vous ne voyez pas ?
– Vous avez fait un rêve qui s’est réalisé avec une précision stupéfiante ?

Non, vos enfants n’affabulent pas. Oui, vos animaux voient vraiment quelque chose, et laissez donc de côté ce hasard invoqué à toutes les sauces, dont les coïncidences sont parfois si incroyables. Des événements très particuliers peuvent se manifester chez vous. Nous allons essayer de vous le montrer.

La première chose à savoir est que les perturbations dites “paranormales” sont d’origines naturelles. Encore faut-il s’entendre sur le terme naturel…

Si vous jetez un caillou dans une fenêtre, elle va se briser ; cela n’étonne personne, car le caillou et la fenêtre suivent des lois que nous connaissons bien. Les perturbations paranormales répondent à des lois similaires, sauf qu’ici, des acteurs beaucoup moins visibles jouent le rôle du caillou, et celui de la fenêtre est quelque fois joué par vous.  La plupart d’entre nous ne connaissent ni ces lois, ni ces acteurs. Et pour cause, car ces acteurs sont situés sur d’autres plans.

Les plans de l’Espace

La majorité des gens (moi compris), ne voient que notre plan terrestre. Mais, et cela risque d’être une nouvelle surprenante pour certains,  il existe d’autres plans qui coexistent avec le nôtre. Nous parlons de plans éthérique, astral, mental, causal, et d’autres encore… Ces plans, bien qu’invisibles à nos yeux, sont bien réels, totalement imbriqués avec le nôtre, et sont présents tout autour de nous, et même à l’intérieur de nous. Certaines personnes voient ce qui se passe sur ces plans, mais ne le disent que fort rarement afin d’éviter les moqueries.

Ces plans ne sont donc pas des “rajouts”,  ils font partie intégrante de notre vie. Si ces plans n’existaient pas, nous n’existerions pas. Un peu comme un poste de radio ne capterait strictement rien si les ondes hertziennes (notez au passage que ces ondes sont invisibles à nos yeux…) n’existaient pas. Ce poste de radio n’aurait alors aucune raison d’exister.

Ces plans interagissent avec nous en permanence, et parfois avec grande précision. Il serait long de vous détailler le processus, mais je vous garantis que c’est le cas.  Une de mes cousines rêva qu’une amie  lui disait : ” il fera beau le samedi 14 juin”.  Le souvenir de cette phrase subsista vivement toute la journée suivante. Le soir même, l’amie vint lui rendre visite. Repas, soirée…  Juste avant de partir, l’amie regarde le ciel et dit : ” J’espère qu’il fera beau le samedi 14 juin, car mon frère se marie…”   Hasard ??

Les “habitants” de ces plans

Tout comme notre plan terrestre, ces plans sont donc habités et abritent de multiples formes de vie, toutes également invisibles pour la plupart d’entre nous. Nous avons vu que la sensibilité particulière de certaines personnes leur permet de percevoir avec les habitants de ces plans.

Mais la réciproque est vraie également. Les habitants de ces plans peuvent nous voir, nous entendre, voire communiquer avec nous. Certains ont même la faculté de se matérialiser sur notre plan terrestre, et nous les appelons apparitions. Lorsque ces apparitions ont des formes humaines, nous les appelons des fantômes ;  ce sont des êtres humains décédés qui se communiquent à nous. Et en général, nous ne croyons pas ceux qui en ont vu…  Cela a été mon cas, un jour, il y a fort longtemps. Un petit séjour à l’asile ?

Les personnes qui perçoivent ces plans

Certaines personnes (pas si rares que ça…) ont plus ou moins accès à ces plans, généralement les deux premiers, l’éthérique et l’astral, et c’est déjà pas si mal.   Ces personnes peuvent voir, ou entendre, ou percevoir, et parfois tout à la fois selon leurs capacités, ce qui provient de ces plans ou ce qui se passe sur ces plans. Certains jeunes enfants, certains animaux (chats, chevaux…) sont également dans ce cas.

En 1431, pendant la guerre de 100 ans, une jeune lorraine de 17 ans, bergère sans instruction, obéissant à des “voix”, convainquit Charles VII de lui donner une petite armée. Et l’impensable survint : elle libéra la France des anglais qui y régnaient en maîtres. Son nom était Jeanne d’Arc.

Nous appelons ces personnes médiums, ou clair-voyants, ou schizophrènes (eh oui…), ou bipolaires…  Les asiles sont tristement remplis de ces personnes qui voient “quelque chose”, et que nous avons déclaré folles parce que pour la plupart d’entre nous, nous ne “voyons” pas.  C’est exactement comme si les aveugles décidaient d’enfermer les voyants, en déclarant que le fait de voir des couleurs n’est qu’affaire de délire… Que ne leur demandons-nous ce qu’ils voient !!! Nous aurions tant à apprendre !

Même les personnes les moins sensibles arrivent, de temps à autre, à percevoir de vagues sensations. De là vient que parfois, nous avons le sentiment de ne pas être seul, alors qu’il n’y a personne d’autre que nous dans la maison. De là vient que les chats peuvent passer des heures à guetter un coin de mur. De là vient aussi que cette maman était venue me voir, son petit garçon de 3 ans ayant peur “du petit chat blanc…” ; dans cette maison, il n’y avait pas de chat.

Les formes pensées et les égrégores

Les formes-pensées sont ni plus ni moins que des pensées qui ont pris corps. Elles sont bien sûr invisibles, mais elles sont bien là… Un exemple parmi les plus courants : “Il faudrait vraiment que j’appelle mon ami au téléphone…”   3 secondes plus tard, le téléphone sonne, et c’est votre ami qui vous appelle.  La pensée que vous avez émise a atteint votre interlocuteur et a déclenché chez lui le désir de vous appeler.

Rien de bien perturbant jusque-là, sauf que la pensée peut être tout autre : Ce gars-là m’embête, j’aimerai bien qu’il…  je vous laisse le soin d’imaginer ce que vous pouvez mettre à la suite. Si votre pensée est suffisamment puissante, cela pourrait fort bien arriver.

Un égrégore est une forme-pensée de puissance supérieure, parce que créée volontairement et organisée par les pensées d’une ou plusieurs personnes. On pourrait presque parler dans ce cas de complot. Un égrégore peut mettre très mal la personne visée.
Moralité n°1 :  surveillez vos pensées… et priez pour que les autres surveillent les leurs.
Moralité n°2 :  faites-vous des amis, pas des ennemis !

Attention, on ne joue pas avec ça !!!  Parce que 1- c’est pas bien,  et que 2- ce serait méconnaître la Loi d’action et de réaction.  Les physiciens connaissent les effets de cette loi sur la matière. Son équivalent existe à l’identique sur le plan spirituel et dit en substance : “Toute mauvaise action émise déclenche un choc en retour de même nature à l’adresse de l’émetteur”

En clair, si je me conduit mal avec cet homme, lui ou quelqu’un d’autre se conduira mal avec moi.  Un de nos dictons dit la même chose sous cette forme : “Qui sème le vent, récolte la tempête…

Pour en savoir plus sur les interventions

Août 5, 2015 | Posted by | Commentaires fermés sur Les perturbations
Premium Wordpress Themes by UFO Themes