Les perturbations telluriques

La Terre émet des perturbations telluriques jusque dans nos maisons. Ces perturbations traversent les maisons de part en part, et nous avec. Et ce n’est pas toujours sans douleur.

Accès direct aux chapitres :

Les cours d’eau                                           

Les failles                                                    

Les réseaux telluriques                                 

Les cheminées cosmo-telluriques                  


Les cours d’eau

On peut deviner la présence d’un cours d’eau souterrain en observant la nature !
Un arbre qui pousse penché, chétif,  ou qui est atteint de tumeurs, peut être une bonne indication d’un cours d’eau.  Dans une haie, les différences de vitalité très visibles des plantes sont également le signe d’un probable cours d’eau souterrain . Les plants qui se trouvent à la verticale du cours d’eau dépérissent et meurent, alors que ceux d’à côté sont en parfaite santé.
Un buis ou un sureau (sur eau…) trahit bien souvent la présence d’un cours d’eau.

De même, les vibrations émises par un cours d’eau peuvent tout à fait créer des lézardes dans les murs montés à la verticale de son cours. Dans les zones denses en habitations, il est parfois possible de visualiser la trajectoire du cours d’eau par les fissures qui se forment sur les murets de clôture des maisons.

Les nocivités des cours d’eau dépendent de leur profondeur et de leur débit. Plus ils s’écoulent en profondeur, et plus leur débit est important, plus ils sont nocifs. Cette nocivité se mesure facilement. En dessous de 5% de nocivité, un cours d’eau est considéré comme quasi sans effet sur notre organisme. Au delà de 80 %, le cours d’eau peut amener, avec le temps, de sévères problèmes sur la santé.

Si votre lit est situé au-dessus d’un cours d’eau, cela peut générer des maladies humides, telles que rhumes, rhinites, sinusites. Les nuits sont perturbées, les maux de tête fréquents pour ne pas dire systématiques, de même que les  envies d’uriner la nuit. Après une correction géobiologique, les effets de ces cours d’eaux sont neutralisés et l’on peut dormir sans problème.


Les failles

Les failles sont des fissures dans l’écorce terrestre, plus ou moins larges et profondes. Comme pour les cours d’eau, la nocivité de ces failles est très variable, et les plus virulentes peuvent aller jusqu’à causer le cancer chez les personnes qui ont la malchance de se trouver longuement à l’aplomb de ces failles.

Leur présence est révélée par sensiblement les mêmes signes que ceux générés par les cours d’eaux, mais d’expérience, leurs effets nocifs sont facilement plus violents que ceux des cours d’eaux.


Les réseaux telluriques

Les réseaux telluriques sont des lignes d’énergie qui  quadrillent la terre, formant à peu près des carrés de quelques mètres de côté. Ces lignes rayonnent à la verticale de leur emplacement.

Les réseaux les plus connus sont le réseau de Hartmann et celui de Curry. Ces deux réseaux, pour ne citer qu’eux, forment des quadrillages qui vont d’environ 2m x 2m  à  8m x 8 m.  Pour chacun de ces réseaux, les lignes qu’ils forment, ainsi que les points de croisements de ces lignes, génèrent des zones de perturbations.

Ces deux réseaux étant superposés et décalés d’un angle de 45°, lorsque les points de croisement de ces deux réseaux coïncident en un point appelé point étoile, ce point est encore plus nocif.

Leur disposition à 45° fait qu’il est difficile de leur échapper. Si l’un des ces points est situé sous votre lit – et il y a pas mal de chances qu’il y en ait un – et si votre sensibilité est élevée, vous dormirez mal avec le risque de déclarer des maladies que les médecins auront bien du mal à diagnostiquer la cause.


Les cheminées cosmo-telluriques

Le nom peut paraître bien savant (ou bien barbare, c’est selon) mais les cheminées cosmo-telluriques  font partie des phénomènes les plus visibles et les plus répandus dans la nature. Observez un pré ou une pelouse :  des cercles foncés dans l’herbe y apparaissent ça et là. Le diamètre de ces cercles peut aller de quelques centimètres à plusieurs mètres. La nature de l’herbe dans ces cercles est parfois de nature différente du reste de la pelouse. On peut y trouver des herbes piquantes plutôt rases, ou encore des trèfles à moitié fermés, ou tout simplement pas d’herbe du tout. Le bord du cercle est souvent souligné d’une herbe vert foncé drue.

Par manque de connaissance, ces cercles sont attribués aux causes les plus diverses et la plupart du temps toutes erronées : mauvaises graines, mauvaise qualité de la terre, manque d’engrais…  Mais en réalité, ces cercles ont toutes les chances d’être des cheminées cosmo-telluriques. Sur de la roche ou dans une maison, aucune trace visible ne vous permet de détecter leur présence.

Les  cheminées cosmo-telluriques (CCT pour les intimes), sont des énergies intelligentes qui sont là pour purifier un lieu. Ce qui signifie qu’à cet endroit, se trouve (ou s’est trouvé) quelque chose qui a durablement affecté le lieu.  On distingue 2 types de CCT : les négatives et les positives. On les distingue les unes des autres par leur taux vibratoire.

Dans les 2 cas, ces CCT sont là pour nettoyer le lieu où elles se trouvent. Les CCT négatives enlèvent l’excès de  nocivité du lieu, et les CCT Positives amènent du positif sur le lieu. Je ne suis pas très sûr, mais il n’est pas impossible qu’elles agissent l’une après l’autre, un peu comme on enlèverait des gravats avant de planter de la pelouse.

Les CCT apportent beaucoup (trop) d’énergie, et cette énergie peut vous empêcher de dormir si vous êtes situé sur l’une d’entre elles, qu’elle soit positive ou négative. En leur présence, vous risquez de sentir des picotements ou fourmillements sur les mains, les bras, et parfois tout le corps.

Ces énergies étant intelligentes, on peut leur demander de se déplacer, ou les déplacer nous mêmes, leur demander de venir parfois…  Personnellement je les laisse en paix autant qu’il est possible.  Pour ne pas subir leurs effets perturbants, j’utilise une méthode qui permet une cohabitation pacifique entre elles et nous. Je crois que c’est ce qu’il y a de mieux.

L’heure des révélations

L’heure des Révélations est un recueil (1073 pages quand même…) de communications entre Mme Jeanne Laval, une médium, et ceux qui s’appellent parfois eux-mêmes « les Invisibles », c’est à dire les Esprits.  C’est au milieu des pages de ce livre que le destin m’attendait tranquillement.

Ce livre qui alterne des passages d’une magnifique simplicité avec d’autres pas toujours facile à lire, aborde de très nombreux domaines depuis la naissance de l’Univers au futur de la Terre, en n’oubliant pas grand chose au passage :  notre Terre, les origines des espèces végétales et animales, les hommes primitifs le but de notre présence sur terre, le magnétisme,  la vie, la conscience, l’inné, l’acquis, la bonté, l’amour, la haine, la mort, le suicide, les expériences de mort imminente, les pyramides d’Egypte les civilisations disparues, la physique, la chimie, l’astronomie, les médiums, la religion, l’évolution, la loi de cause à effet, Jeanne d’Arc, Jésus, l’Univers…,  le tout dans une cohérence impressionnante.

Commandé  à l’origine pour répondre à une question technique et scientifique, ce livre entrouvrit des horizons que je ne soupçonnais pas, et je compris assez rapidement que quelque chose venait de changer dans ma vie.  S’ensuivit l’étude de l’enseignement Spirite, de la Géobiologie, du Reiki, et de bien d’autres choses…  Pour ceux qui voudraient savoir comment un seul livre peut faire tout ça, la réponse est dans l’article ci-dessous, que j’écrivis pour ne jamais oublier quel fut mon point de départ.

   

Chico Xavier

Francisco Candido Xavier, surnommé Chico Xavier, était un médium brésilien chez qui la médiumnité était exceptionnellement développée.

Son guide, un Esprit nommé Emmanuel, accompagnait très souvent Chico Xavier, et la communication entre eux était aussi naturelle qu’entre deux amis.  Sous la dictée d’Esprits « amenés » par Emmanuel, Chico Xavier écrivit plus de 400 livres qui relatent la vie des Esprits incarnés ou désincarnés, nous donnant par là de multiples exemples d’applications des Lois qui régissent nos vies.

Parmi les livres de Chico Xavier, le remarquable « Nosso Lar » (Notre Demeure, en portugais…), relatant la vie d’un médecin depuis ses derniers jours sur Terre jusqu’à son arrivée sur des plans élevés de l’espace.  Le livre montre très bien ce que sont les différents plans sur lesquels évoluent les Esprits. De ce livre, il fut fait un film portant le même titre (Nosso Lar) que je vous conseille vivement.

De ce travail qu’il continua jusqu’à sa mort, en 2002, Chico Xavier refusa toujours de toucher le moindre centime ; il reversa l’intégralité des revenus de la vente de ces livres et films à des œuvres de bienfaisance au profit des pauvres.

Parallèlement à ceci, des dizaines de milliers de personnes vinrent le consulter pour obtenir un avis, un conseil, des nouvelles de leurs proches disparus. Chico Xavier recevait la réponse des Esprits et l’écrivait sur un bout de papier. Il transmit ainsi à des milliers de familles ces communications de l’au-delà, nommant sans les avoir jamais connus des personnes, des lieux, des dates et des circonstances, avec une précision tout simplement ahurissante. Parfois, Chico donnait la réponse avant même que la question ne lui fut posée…

L’une de ces communications eut un retentissement tout à fait impressionnant…

Dans les années 1970, un jeune homme fut tué d’un coup de revolver. Ses parents, écrasés de douleur, intentèrent un procès à l’ami de leur fils, seul présent au moment du coup de feu.

Quelque temps plus tard, la chaine de télévision « Tupi, Canal 4 » de Sao Paulo  invita Chico Xavier à s’exprimer sur la médiumnité, lors d’une série d’émissions très largement suivies : Pinga Fogo.

Hors, le père du jeune homme tué  travaillait pour cette chaine comme régisseur de l’émission. Un soir, Chico Xavier le croisa dans les couloirs ; lui demandant s’il  voulait bien l’attendre quelques instants, Chico s’isola dans une pièce, et en ressortit quelques minutes plus tard avec « una carta », une lettre écrite sous la dictée d’un Esprit.

Dans cette lettre, le fils décédé donnait des détails d’une précision stupéfiante et sans aucune ambigüité possible de faits s’étant déroulés bien des années avant son décès. L‘un de ces faits concernait une conversation ayant eu lieu entre le père et son propre père, à laquelle le fils n’avait pas assisté…  Concernant son décès enfin, le fils affirmait que le coup de feu était parti tout seul par accident, alors qu’il tenait lui-même l’arme…

Toute coïncidence étant formellement exclue, les parents du jeune homme firent une démarche à incroyable : ils demandèrent au tribunal que la communication de leur fils décédé soit versée comme pièce à conviction au dossier de la défense…  La précision des faits était telle que le tribunal accepta cette lettre comme preuve, ce qui permit à la justice d’innocenter l’ami par l’indiscutable témoignage du fils décédé…  Les personnes qui ont reçu une communication les touchant particulièrement savent à quel point la raison semble vaciller dans ces moments.  Néanmoins, ce fait est inscrit dans les annales de la Justice Brésilienne.

Lien vers quelques passages de l’excellent livre de Mickaël Ponsardin     

A la mort de Chico Xavier, en 2002, trente mille personnes suivirent le cortège. Un  deuil national de trois jours fut décrété.

« Chico Xavier a montré à des milliers de parents qu’il existe un sentiment plus fort que la perte d’un fils : la certitude qu’il est toujours vivant »   

Augustin Lesage

Nous sommes en 1911, et depuis la fin de ses études primaires, Augustin Lesage est mineur dans une mine de charbon.

Le 1er mars, occupé à piocher au fond d’une galerie, il entend distinctement une voix qui lui dit : « Tu seras peintre ». Augustin se retourne, il est seul. Mettant ceci sur le compte d’une hallucination passagère, Augustin ne s’en soucie plus et oublie.

Pourtant la voix se manifeste à nouveau quelques mois plus tard, puis de façon de plus en plus rapprochée par la suite. Cette voix dit à Augustin qu’il doit acheter du matériel pour peindre,  précise la taille des toiles, la nature des pinceaux, les couleurs… Poussé par cet irrésistible appel, Augustin réunit le matériel indiqué, et attend.

« Mets toi devant la toile, prend un pinceau, ne pense à rien »

La toile fait 9 mètres carrés, ce qui est proprement colossal. La modeste maison d’Augustin Lesage ne lui permet pas de la déplier en entier. Il va donc la  peindre par petites surfaces, en partant en haut à droite de la toile. Le reste est replié.  Augustin dira par la suite que sa main semblait douée d’une vie propre, et qu’elle peignait en dehors de sa volonté, sans qu’il ait la moindre idée de ce qu’il était en train de représenter.

Ses peintures sont totalement inclassables, mais certaines au moins semblent avoir un rapport avec l’Egypte. En 1938, il peint une toile qu’il nommera « La Moisson Egytienne ». En 1939, lors d’un voyage dans ce pays, il est invité à descendre dans un tombeau récemment découvert. Sur un mur au fond du tombeau, figure le dessin exact qu’Augustin a peint en France, plusieurs mois auparavant. Néanmoins, il fut accusé par ses détracteurs d’avoir copié le dessin.

Voici ce à quoi ressemblent les toiles d’Augustin Lesage :

Augustin Lesage laissa à sa mort en 1954, près de 800 toiles. Aucun spécialiste ne put jamais rattacher ses œuvres  à aucun style existant, ni à une quelconque école de peinture.

Lien vers un court reportage sur Augustin Lesage             

La réincarnation

La réincarnation est une réalité inconnue à la plupart d’entre nous. Pourtant certaines personnes présentent parfois des souvenirs très particuliers…

Pourtant la réincarnation a laissé des traces en nous-mêmes, mais qui échappent à notre perception pour au moins 2 raisons : la première, parce que nous ne savons pas quoi regarder, et la deuxième, parce que l’incarnation étend le voile de l’oubli sur nos vies passées. Pourquoi un tel voile ? Vous allez voir qu’il y a une très bonne raison à ça…

Cette page ne prétend pas prouver à elle seule ce que vous allez y découvrir. Mais les suites qui en découlent éclairent et relient entre eux des faits classés un peu rapidement au rayon légendes et superstitions. Chaque article de la rubrique « Phénomènes paranormaux » de la page d’accueil est un élément du puzzle…

Accès direct aux chapitres :

L’évolution                                                

Le mécanisme de la réincarnation        

Jusqu’à quand ?                                        


L’évolution

«  Il y avait parmi les Pharisiens un homme nommé Nicodème, un des principaux parmi les Juifs.  Il vint de nuit trouver Jésus, et lui dit:  “Maître, nous savons que vous êtes venu de la part de Dieu, car personne ne saurait faire les miracles que vous faites  si Dieu n’est pas avec lui. Mais vous dites que s’il ne naît de nouveau, nul ne peut voir le royaume de Dieu. Comment cela se peut-il faire? Comment un homme, quand il est déjà vieux, peut-il naître ? Peut-il entrer une seconde fois dans le sein de sa mère, et naître de nouveau ?”

Jésus lui répondit: “Tu es docteur en Israël et tu ignores ces choses ? Ne t’étonne pas de ce que je t’ai dit : il faut que vous naissiez de nouveau. Car ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est Esprit. Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va : ainsi en est-il de quiconque est né de l’Esprit »

Indissociable des Esprits, l’incarnation est le fait, pour l’Esprit, de se lier à la matière, à la chair. L’Esprit n’a pas besoin de l’incarnation pour exister, mais il en a besoin pour évoluer.  Le but de cette évolution est d’acquérir une sagesse nous permettant de découvrir, comprendre et appliquer les Lois qui président à la vie, ce qui va se faire au travers de plusieurs centaines voire milliers d’existences. Depuis la nuit des temps, la connaissance de ces Lois nous a été transmise par des Esprits, via l’intermédiaire de médiums qui furent appelés « prophètes » en certaines périodes de l’Histoire.

       

Hors malgré cette aide céleste, suivre ces Lois ne coule pas forcément de source pour l’être humain, largement préoccupé de satisfaire en premier lieu les besoins de son égo, besoins qui s’ils sont par trop excessifs, feront son désespoir plus tard…

« L’Evolution est l’une des Lois Fondamentales. L’Esprit ressent le besoin d’évoluer, comme sur Terre, le corps ressent le besoin de manger. Si l’Esprit peut parfois y surseoir, il ne peut y échapper… »


Le mécanisme de la réincarnation

A son commencement, l’Esprit est à peine une infime lueur, une trace à la limite tout à fait inférieure de la conscience.  Rapidement, cette lueur va se lier à la matière pour l’animer, en une sorte de première incarnation.  S’ensuit alors une période immensément longue, qui se compte en milliers de siècles, où l’Esprit va traverser TOUS les règnes connus de la nature, depuis le minéral en passant par le végétal et l’animal, jusqu’à atteindre le stade humain.

Arrivé à ce stade, son libre arbitre étant enfin libre de s’exprimer, l’Esprit va alors évoluer alternativement entre 2 plans, le plan terrestre qui correspond à la vie que nous connaissons, et le plan astral, qui correspond à la mort que nous ne connaissons guère.

Sur le plan astral, dégagé de la matière, éclairé par des Esprits Supérieurs, l’Esprit comprendra avec beaucoup d’acuité le sens de son évolution, ainsi que les conséquences de ses actions terrestres, bonnes et moins bonnes. Il prend alors des décisions qui orienteront sa prochaine vie sur Terre, et va s’instruire des connaissances qui lui seront nécessaires dans cette prochaine vie, qui lui permettront de réparer, aider, ou expier, parfois…

 

De retour sur Terre, via sa naissance, l’Esprit va se retrouver seul face à lui-même,  et à des épreuves dont il ne saura plus qu’il les a lui-même choisies. Car l’incarnation va envelopper sa mémoire d’un oubli plus ou moins opaque. Le lien ci-dessous vous en dira plus sur cet oubli nécessaire et salutaire.

L’Esprit réagira donc face aux épreuves qui l’attendent avec ce qu’il aura acquis au plus profond de lui-même. En cela, la réincarnation est semblable à la progression d’un élève, où les différentes vies représentent les classes et les épreuves que l’Esprit doit franchir successivement. S’il échoue une épreuve, et ce sont là des choses qui arrivent, alors il la recommence autant de fois que nécessaire pour la réussir, et continue alors le cycle de son évolution.

« Naître, mourir, et renaitre sans cesse, telle est la Loi   –  Allan Kardec »

Si l’immense majorité des êtres humains ne se rappelle pas consciemment de leurs vies antérieures, cette ressouvenance existe pourtant chez tous, mais comme pour la médiumnité, de façon plus ou moins marquée…

Pendant son incarnation, et malgré son oubli, l’Esprit ne sera toutefois pas entièrement seul…  Il pourra compter sur un Ange Gardien qui va l’accompagner tout au long de sa vie. Cet Ange Gardien n’est autre que la petite voix qui parle dans notre tête, celle que nous nommons parfois la voix de la conscience… Je ne connais personne qui n’ait jamais entendu cette voix, mais bien peu d’entre nous savent ce qu’elle est vraiment.

Des amis vont s’incarner également pour pouvoir nous rencontrer aux moments adéquats, et ils nous soutiendrons en même temps qu’ils continuerons leur propre évolution. C’est ainsi qu’il arrive que, d’un seul  regard, nous puissions apprécier une personne que nous n’avons jamais vue… dans cette vie !

L’inverse est tout à fait vrai également, et les personnes avec qui nous étions en conflits plus ou moins violents vont également s’incarner dans notre environnement. Sans cela aucun chance de réparer le mal qu’lles nous ont fait ou que nous avons pu leur faire. Ceci est l’explication de ces personnes que nous n’avons jamais vues, et que nous exécrons instantanément.


Jusqu’à quand ?

Cette question revient souvent : jusqu’à quand,  jusqu’à quel point devons-nous évoluer, et où en sommes-nous de notre évolution ?

Nous autres, êtres humains, sortons tout juste de la bestialité. Pour nous en assurer, nous n’avons hélas qu’à  écouter les informations : pollution des rivières, de la mer, de la terre, de l’air, déforestation, extinction des espèces animales, courses effrénées au pouvoir, à l’argent, aux biens matériels, cupidité, asservissement des populations, meurtres…  Est-ce là l’indication d’une espèce aboutie et en paix avec elle-même ?

Mais dans ce paysage bien peu réjouissant, fleurissent quelques taches de couleurs et d’espoir : la bonté, la sagesse, l’entraide, l’écologie, l’espoir… Comparés aux Esprits Supérieurs, nous n’en sommes qu’à la pouponnière, et nous ne nous y comportons pas très bien.

Tous ces terrifiants aléas sont le prix à payer pour passer de l’inconscience à la conscience, de l’animalité à peine quittée à la connaissance. Si l’on devait prendre un instantané des êtres sur Terre, nous verrions que  certains cherchent ce chemin quand d’autres l’ont déjà trouvé, et quand d’autres encore n’ont pas même l’idée qu’il puisse exister.

La bonne nouvelle, c’est que dans la succession de nos évolutions, la Terre est la dernière planète sur laquelle nous nous débattons. Il y en eut d’autres avant où nous vécûmes, bien pires que celle-là… Lorsque nous serons sortis vainqueurs des épreuves de la sphère terrestre, nous quitterons l’horreur pour toujours et irons sur des mondes plus avancés qui seront nos écoles de demain pour continuer à évoluer, et ceci à l’infini…  « Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père … »  L’heure des révélations, p 235  C’est ce vers quoi nous tendons tous, même si ça ne se voit pas toujours.

 

De tout ce qui précède, notons que vous aurez enfin trouvé la réponse au si difficile : « je n’ai pas demandé à venir au monde »  que nos enfants nous servent parfois lorsqu’ils sont en colère après nous, et qui nous laisse si décontenancés… Si, ils ont demandé, et ils ont précisément demandé à venir dans votre famille, pour que vous y soyez leurs parents !   Voyez à ce sujet le cas de James Leininger, au chapitre « Epilogue » :

    

 

 

La réincarnation – l’oubli

L’oubli est une conséquence de la  Loi de la réincarnation qui, contradictoirement, amène à penser que cette dernière n’existe pas

En effet, la réflexion qui ressort le plus souvent est : si notre Esprit est immortel et si nous avons déjà vécu de nombreuses vies, pourquoi ne nous en souvenons-nous pas ?  Et la réponse est : parce que c’est une nécessité…  Mais voyons comment ces choses s’articulent entre elles. car faute de connaître ledit sujet, beaucoup de questions paraissent  sans réponse.

Cette page n’entend pas prouver à elle seule ce qu’elle avance.  Mais elle éclaire et relie entre eux des faits  classés un peu rapidement comme légendes et superstitions.  Chaque article des « Phénomènes paranormaux »  de la page d’accueil est un des éléments du puzzle.

Pourquoi l’oubli

De par la Loi de la Réincarnation, nous sommes sur terre pour évoluer et réparer le mal que nous avons pu faire dans d’autres vies. Mais effectivement, bien peu d’entre nous se souviennent de leur vies antérieures, même si cela arrive parfois…

    lien vers réincarnation à venir

Pour bien comprendre le pourquoi de l’oubli, considérons notre vie actuelle : y avons-nous été irréprochables ?  N’avons-nous jamais été coléreux, médisants, blessants, injustes, violents, ou mauvais parfois, même si fort heureusement, nous n’avons pas été que cela ?

Admettons juste un  instant que nous présentions quelques menus défauts parmi ceux cités… Dans cette vie, nous sommes un peu plus évolués que dans celle d’avant, tout simplement parce que nous y avons ajouté quelques expériences de plus…  Cela revient à dire que nous étions un peu moins évolués dans notre vie d’avant.  Donc peut-être un peu plus coléreux, injustes, blessants, ou violents…

C’est précisément pour cette raison que nous avons oublié, ou plus exactement qu’il nous a été permis d’oublier. Imaginons l’incarnation sans l’oubli : comment pourrions nous aller la tête haute parmi les personnes qui se sont réincarnées autour de nous comme collègues, voisins, amis, membres de notre famille… alors que nous les aurons spoliées dans la vie précédente ?  Et comment ne pas en vouloir à ceux et celles qui  auront été responsables d’heures sombres dans nos vies antérieures ? Et si d’aventure, nous avons été des personnages illustres, comment pourrions-nous faire preuve de simplicité et d’humilité en nous rappelant de telles incarnations ? Que se passerait-il si nous avions accès à toutes nos incarnations et à celles de nos voisins ?   Je crains que la vie serait juste intenable…

La réponse est donc bien là : l’oubli permet à l’Esprit de commencer une nouvelle vie dans la chair sans le poids mental parfois insupportable des précédentes. Car nous pouvons parier sans grand risque que nous n’y étions pas que des anges, et que nous sommes passés par des vies dont nous préférons ne pas nous rappeler.  Sans cela, nos souvenirs de vies antérieures compliqueraient dramatiquement notre évolution, au risque de l’empêcher pour d’énormes périodes.

Loin d’être un frein à notre évolution, l’oubli est donc un véritable cadeau du ciel qui permet de remettre les compteurs (presque) à zéro à chaque incarnation, et de mieux nous comporter grâce aux fruits d’expériences chèrement acquises dans nos vies passées.

 « L’ange est à l’infini l’ennemi du démon qu’il a été… »

Les traces de la réincarnation

Notre caractère, notre avancement moral, sont les traces les plus tangibles de nos différentes réincarnations, mais elles ne sont pas seules !

Cette page ne prétend pas prouver à elle seule ce que vous allez y découvrir. Mais les suites qui en découlent éclairent et relient entre eux des faits classés un peu rapidement au rayon légendes et superstitions. Chaque article de la rubrique « Phénomènes paranormaux » de la page d’accueil est un élément du puzzle…

Accès direct aux chapitres :

Ceux qui se rappellent !                               

L’évolution des Êtres                                    

Le caractère des enfants                             

Les surdoués                                             

Les phobies                                               

Ces personnes que nous exécrons              

Les civilisations disparues…                        


Ceux qui se rappellent !

L’indication la plus importante de toutes est sans conteste que certaines personnes se rappellent tout simplement de leurs vies antérieures ! Et puisqu’il s’agit d’enfants dans les 2 exemples que je vous propose,  voyez s’il était possible pour eux d’affabuler pendant plusieurs années – sans se recouper – et surtout, voyez le résultat !

Vous aurez beau prendre le problème dans tous les sens, ces deux cas bien distincts prouvent à eux seuls la réincarnation. Faites vos propres recherches, et votre propre opinion !

    Lien vers Shanti Dévi à venir


L’évolution des Êtres…

Vous avez certainement remarqué la sagesse et l’humilité qui semblent émaner de certaines personnes, quand à l’inverse, la violence et la grossièreté se dégagent d’autres.  Nous tenons l’éducation, l’instruction, et la descendance parfois, pour responsables de cet état.

Ceci est en partie vrai, mais les choses s’expliquent moins bien lorsque la forfaiture provient des  milieux bénéficiant de la meilleure éducation, et quand la sagesse émane de personnes issues des familles les plus simples, voire les plus pauvres.

Ces trait de caractères ne sont pas le fruit du hasard, mais s’expliquent par les vies que nous avons déjà vécues, selon que notre passé est plus ou moins grossier ou épuré.


Le caractère des jeunes enfants

N’avez-vous jamais remarqué les différences parfois phénoménales de comportement, de goûts, qui peuvent exister entre 2 enfants élevés dans une même famille, avec des règles quasiment identiques ?

Eh bien, la pureté de l’enfant n’est qu’une apparence : il est un être à part entière venu se réincarner avec un passé, un caractère, et des objectifs qui lui sont propres. Et c’est ainsi que certains parents ne rêvent que de transmettre leur entreprise à leur enfant, qui ne voudra jamais en entendre parler et fera sa vie dans une toute autre voie.

Lien vers réincarnation à venir


Les surdoués

Certaines personnes présentent des facultés tout à fait hors normes. Ce fut  le cas de Mozart, qui composa ses premières symphonies à l’âge de 6 ans, quasiment avant de savoir lire et écrire.  Pour ceux qui ne se rendent pas bien compte de ce que cela représente, voyez sur internet les vidéos de d’un jeune pianiste chinois nommé Tsung-Tsung, et particulièrement celles faites alors qu’il n’avait que 4 ans…

Ces facultés sont liées aux vies antérieures. L’Esprit est revenu dans un domaine qui était déjà le sien auparavant, d’où une précocité et une facilité incroyable à pratiquer son art…
Voici ce que disent les Esprits au sujet de Mozart :  « Mozart connaissait déjà la musique. Il s’est réincarné dans la famille d’un musicien pour avoir un accès facile aux instruments »


Les phobies

Les phobies sont des terreurs parfois inexplicables, qui bloquent parfois toute leur vie durant les personnes qui en son atteintes, et ce dès leur petite enfance, et malgré tous les efforts qu’elles peuvent faire pour s’en débarrasser…

Ces phobies, quand elles ne prennent pas leur source dans cette vie,  sont des ressouvenances d’évènements dramatiques survenus  dans nos vies antérieures. Elles prennent de multiples formes, et leur nature indique bien souvent, si ce n’est tout le temps, le problème qui en fut à l’origine.

Ainsi le cas de ce petit garçon qui, chaque nuit, avait la sensation d’étouffer et allait se réfugier dans le lit de ses parents.  L’analyse révéla que ce petit garçon était mort noyé dans sa vie précédente, et qu’il ressentait encore la sensation de suffocation qu’il avait éprouvée à ce moment-là. Cette ressouvenance fut supprimée, et la nuit-même, il ne parut pas dans le lit de ses parents. Il se réveilla tranquillement au petit matin et vint leur dire : « Vous avez vu ? Je ne suis pas venu dans votre lit, cette nuit… »


Ces personnes que nous exécrons

C’est un fait très courant et tout à fait singulier que certaines personnes produisent sur nous, dès le premier regard, une aversion extrême alors même que nous ne les avons jamais vues, et que nous n‘avons échangé avec elles le moindre mot. Fait encore plus troublant, cette aversion fonctionne généralement dans les deux sens.

Ceci s’explique par le fait que nous avons connues ces personnes dans une vie antérieure, et que nous y étions ennemis… Dans cette vie, nous ferons ce que nous pourrons pour dissimuler notre malaise, et ce sera déjà un grand progrès par rapport aux conflits ouverts de notre passé.
De vies en vies, nous retrouverons ces personnes, tandis que l’aversion se muera en indifférence, puis en connaissance, et ce jusqu’à ce que nous devenions d’inséparables amisAinsi va la réparation des dettes, exigée par la Loi d’action et de réaction notamment, révélée par l’enseignement spirite.


Les civilisations disparues

Vous êtes vous déjà demandé comment des civilisations puissamment implantées, comme le fut celle de la Rome Antique, après avoir produit de si merveilleuses réalisations, après avoir eu des personnages dont le savoir montait si haut dans tous les domaines, après avoir régné sans partage sur tous les pays de la méditerranée de pendant plus de 500 ans, ont pu s’écrouler en à peine quelques années ?

C’est la réincarnation qui explique ceci… Nous nous réincarnons sur terre pour évoluer en connaissance et en sagesse, autant de fois que nécessaire. Lorsque cette évolution est terminée sur le plan terrestre, nous la continuons sur des mondes plus avancés, et nous ne revenons plus sur Terre. Les naissances s’enchainant pourtant, ce sont des êtres moins évolués qui prennent la place, et ne sont pas capables de la maintenir en état…

Enfin, comment croire à tout ceci ?

La réponse des Esprits est sans appel : « Vérifiez-le… ! »
Ce fut d’ailleurs la réponse de Bouddha à ceux qui déjà, lui demandaient comment le croire et pourquoi lui faire confiance. Le lien vers cette courte page vous indiquera sa réponse…

   

 

 

Les indications de l’existence des Esprits

Nous sommes des Esprits incarnés, et de fait, notre nature spirituelle se fait jour en nous. Il suffit de savoir quoi regarder…

« Ils auront des yeux, mais ne verront point »…

Cette page ne prétend pas prouver à elle seule ce que vous allez y découvrir. Mais les suites qui en découlent éclairent et relient entre eux des faits classés un peu rapidement au rayon légendes et superstitions. Chaque article de la rubrique « Phénomènes paranormaux » de la page d’accueil est un élément du puzzle…

Accès direct aux chapitres :

Les médiums                                            

Les EMI ou NDE                                        

la réincarnation                                          

Les bébés et les jeunes enfants                  

Les animaux                                              

Les anges gardiens                                    

Les orbes                                                   

Le voyage astral                                         


Les médiums

Les médiums peuvent percevoir, voir, ou même entendre les Esprits.  Dans les temps anciens, les médiums puissants avaient une importance tout à fait considérable dans la société, où ils étaient connus  sous bien des noms : prophètes, devins, oracles, pythies, pythonisses…  De tout temps, c’est par eux que l’enseignement spirite  nous est parvenu.


Les EMI ou NDE

Certaines personnes expérimentent involontairement la sortie de leur Esprit hors de leur corps, lors d’évènements les amenant aux frontières de la mort. Ces évènements sont appelés expériences de mort imminente ou  EMI en abrégé,  ou encore NDE pour Near Death Experiment…


La réincarnation

La réincarnation est l’une des Lois à laquelle nous sommes tous soumis, afin de permettre notre évolution. Et comme vous pourrez le voir sur ces pages, nos différentes réincarnations ont elles aussi laissé des traces !

    Liens à venir : La réincarnation  / Les traces


Les bébés et les jeunes enfants

Les bébés ressentent la présence des Esprits. En leur présence, les taux vibratoires des bébés chutent, et ceci les met très mal. D’où leurs hurlements qui n’ont rien à voir avec des pleurs, et qui inquiètent tant leurs parents.

Les jeunes enfants voient assez facilement les Esprits. De là vient que certains endroits leur font peur, qu’ils voient des gens, des animaux ou des monstres sous leur lit, ainsi que leurs cauchemars et terreurs nocturnes ; les vôtres aussi, d’ailleurs…

Ces désordres n’ont rien d’une fatalité, et la Géobiologie permet de régler ces soucis.


Les animaux

Les animaux ne sont pas en reste, car certains d’entre eux voient très bien les Esprits. Voilà ce qu’il peut se passer alors : les chiens se mettent à gronder inexplicablement, à aboyer nerveusement apparemment dans le vide, ou peuvent prendre soudainement peur. Les chats observent fixement un endroit de la maison, une porte ou un coin de mur, et ceci pendant des heures. Il peut arriver qu’ils se mettent à faire leurs besoins n’importe où, alors qu’ils étaient parfaitement propres auparavant.

Les brusques écarts des chevaux, leurs refus absolu d’avancer parfois, ou le fait qu’ils deviennent très nerveux à l’approche de certains lieux ou personnes, est également une indication de la présence d’Esprits .

Dans tous ces cas, des Esprits, par les perturbations qu’ils engendrent, sont la cause de ces attitudes. La Géobiologie, en permettant aux Esprits de passer sur des plans plus élevés, libère également les animaux aux prises avec ces présences.


Les anges gardiens

Dans  notre vie terrestre, nous ne sommes jamais seuls : nous pouvons compter sur nos Anges-gardiens qui veillent sur nous.  Ces Anges-gardiens, appelés également  « guides », sont des Esprits qui nous accompagnent individuellement tout au long de notre vie terrestre, et qui nous avertissent de certaines choses pour peu que nous les écoutions…

La petite voix dans notre tête, celle qui nous met en garde, qui nous fait dire parfois « zut, j’y avais pourtant pensé… », que certains appellent la voix de la conscience, ce sont eux !  C’est d’eux que nous viennent nos intuitions, prémonitions et autres pressentiments…


Les orbes

Même si les Esprits sont invisibles pour  la plupart d’entre nous, ils peuvent parfois dévoiler leurs présences au travers d’orbes lumineux que nous trouvons sur certaines photos. En fait nous avons tous vu ces orbes un jour ou l’autre, mais soit nous n’y avons pas prêté attention, soit nous avons pris ces orbes pour des reflets ou des poussières. Ce sont pourtant bien des Esprits qui signalent ainsi leur présence.

Pour information, les photos ci-dessous ont été prises au flash, après avoir demandé aux Esprits s’ils acceptaient d’apparaître sur  les photos…


Le voyage astral

Assez près de l’EMI ou de la NDE, certaines personnes arrivent à quitter volontairement leur corps, pour faire ce qui est communément appelé un voyage astral.  Ceci est possible en vertu de l’élasticité du lien qui  unit l’Esprit au corps. Ainsi, ces personnes peuvent réellement aller visiter tel ou tel édifice n’importe où dans le monde, et être à l’heure pour le réveil le lendemain matin. Ceci est rendu possible par le fait que l’Esprit se déplace à la vitesse de la pensée. Et rassurez-vous, grâce au lien qui le relie à son corps, il n’y a aucun risque pour l’Esprit de se perdre !

EMI ou NDE

Les expériences de mort imminente (EMI) surviennent parfois lorsque le cœur d’une personne s’arrête de battre, l’entrainant ainsi aux frontières de la mort.

Une EMI peut survenir lors d’un arrêt cardiaque, comme c’est parfois le cas lors d’accidents de la route, de maladies graves, ou d’opérations chirurgicales. Par l’intervention des médecins, le cœur se remet à fonctionner au bout d’un laps de temps plus ou moins long, permettant à ces personnes de revenir à la vie… Et parmi les personnes qui sont revenues de ces frontières de la mort, quelques-unes racontent des choses étranges. Les EMI sont encore appelées NDE, pour Near Death Experiment.

Cette page ne prétend pas prouver à elle seule ce que vous allez y découvrir. Mais les suites qui en découlent éclairent et relient entre eux des faits classés un peu rapidement au rayon légendes et superstitions. Chaque article de la rubrique « Phénomènes paranormaux » de la page d’accueil est un élément du puzzle…

Accès direct aux chapitres :

Ce que vivent ces personnes              

Les explications                                

Livres                                               


Ce que vivent ces personnes

Dans la quasi-totalité des cas, ces personnes ayant vécu une EMI disent qu’elles se sont mises à flotter au-dessus de leur corps, corps qu’elles reconnaissaient très bien comme leur appartenant, mais dont il n’était pas « elles »…  A ce moment-là, « elles » étaient ce quelque chose qui flottait  au-dessus de leur corps…

Beaucoup d’entre elles affirment avoir été témoins d’une clarté blanche extraordinaire, plus vive que celle du soleil, et d’avoir ressenti de la part de cette clarté un sentiment d’amour immense. Certaines affirment également avoir vu des parents décédés depuis longtemps venus pour leur parler.

Toutes, enfin, eurent la sensation de réintégrer leur corps plus ou moins brutalement, et pour beaucoup, ce retour fut un sentiment pénible d’emprisonnement dans un corps souffrant.

Mais  les choses ne s’arrêtent pas là, car à leur réveil, certaines de ces personnes purent raconter des détails précis et vérifiés de faits qui s’étaient déroulés alors que leur cœur était arrêté, et leurs corps en état de mort clinique.  Aux médecins stupéfaits, furent rapportés avec une infinie précision les échanges entre les personnes présentes, les moindres gestes pratiqués sur leurs corps, les noms des produits, des instruments utilisés…

Les faits allèrent même encore plus loin : quelques personnes purent rapporter des choses très éloignées de leurs corps : ainsi cette personne qui à son réveil, alerta les infirmières pour leur dire qu’un pot de fleur placé sur le rebord d’une fenêtre de chambre menaçait de tomber, au risque de blesser des passants. Le pot décrit fut effectivement retrouvé en équilibre précaire à l’endroit dit, mais la chambre en question était à l’autre bout de l’hôpital…

De même cette femme qui affirma dès son réveil que pendant son opération, un infirmier indélicat lui avait dérobé ses bijoux dans sa chambre. L’accusation était grave et péremptoire, et elle fut bien sûr vérifiée : les bijoux furent retrouvés par la police au domicile de l’infirmier.


Les explications

Devant la multitude de cas enregistrés, des  tentatives d’explications furent avancées : dernières informations captées par la conscience, avant que celle-ci ne revienne finalement à la vie ;  substances chimiques libérées par le cerveau au moment où celui-ci n’est plus irrigué, qui provoqueraient des hallucinations, d’où les cas d’apparition de lumière, ou encore l’hallucination d’avoir parlé à des parents décédés…

On ne peut nier que ces suppositions soient effectivement des possibilités… Mais quand les faits rapportés se passent dans une pièce voisine ou dans une autre aile de l’hôpital, il faut bien admettre que ces explications commencent à trébucher.

Mais en réalité, les explications sont infiniment plus simples !

L’âme est immortelle et ne s’éteint pas  avec la mort du corps. Aussi, l’état de mort clinique facilite l’évasion de l’âme hors du corps, qui voit ainsi ce qui se passe autour d’elle. L’âme n’étant plus entravée par son corps physique peut aller en substance ou bon lui semble ; c’est ainsi que certaines personnes ont pu voir des évènements se déroulant dans des pièces voisines ou à l’autre bout de l’hôpital.  Quant aux rencontres avec des proches décédés, elles sont tout simplement le fait de la rencontre avec les Esprits de ces proches.

A son retour dans son corps, le patient rapporte donc tout simplement ce que son esprit a vu, de la même façon que certains se souviennent de leurs rêves au réveil…

        

Dans tous les cas, les personnes qui ont vécu une telle expérience ont sans conteste des souvenirs extrêmement précis et ineffaçables de ces instants, et leur vision, et de la vie, et de la mort, ont complètement changé, poussant certaines à changer drastiquement leur mode de vie, jusqu’à parfois reprendre des études.  Quant au nombre de ces personnes qui ont vécu une EMI, il serait tout de même question de plus de 15 millions de personnes à travers le monde…

Logique et cohérence

La simplicité de ces explications ne doit pas faire oublier leur logique et leur cohérence avec l’immortalité de l’âme  et avec tout ce que vous avez pu lire sur ce site (ou ailleurs…). Car il est temps du Principe de Simplicité, l’un des principes fondamentaux de la Science… Ce principe est également connu sous le nom du rasoir d’Ockham. Voici en trois phrases qui signifient toutes la même chose, ce principe :
« les hypothèses suffisantes les plus simples sont les plus vraisemblables »
« si deux hypothèses suffisantes viennent en réponse à une question, la plus simple est la meilleure »
« pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? »

Ce principe est pourtant hélas trop souvent foulé aux pieds par nombre de scientifiques dès lors qu’il contredit ce qu’ils croient savoir.   Voyez ce qu’il arriva en 2008 :


Livres

Les livres traitant du sujet des expériences de mort imminente sont très nombreux. En voici  2 titres :

– La Vie après la Vie (1975).  Le Dr Raymond Moody est l’un des premiers qui ait osé parler de qui arrivait parfois dans les salles d’opération…

Et pour ceux qui auraient tendance à penser qu’en 1975, les hommes et les femmes se faisaient trop facilement berner par n’importe quoi ou n’importe qui :
– Les preuves scientifiques d’une Vie après la Vie (2008), du Dr Jean Jacques Charbonnier, un médecin anesthésiste réanimateur toujours en activité…

 

L’enseignement spirite

L’Enseignement spirite est l’un des rares enseignements à pouvoir répondre de façon argumentée à la lancinante question : quel est le sens de notre vie ?

Cette question est fondamentale, et l’absence de réponse provoque hélas ce que nous apercevons des peines et des souffrances qui secouent notre monde. Loué soit le jour où cet Enseignement sera reconnu pour ce qu’il est : un recueil de leçons et d’expériences que nous lèguent les Esprits, ces frères ainés qui traversèrent les mêmes épreuves avant nous.

Cette page ne prétend pas prouver à elle seule ce que vous allez y découvrir. Mais les suites qui en découlent éclairent et relient entre eux des faits classés un peu rapidement au rayon légendes et superstitions. Chaque article de la rubrique « Phénomènes paranormaux » est un élément du puzzle…

Accès direct aux chapitres :

Une question fondamentale             

L’enseignement spirite                  

Les Lois                                      


Une question fondamentale

Depuis très longtemps, une question me trottait dans la tête…  De quoi vient que nous sommes nés homme ou femme, et pas oiseau, poisson, ou brin d’herbe ?…  Partout où je posai cette question, des regards interrogateurs s’affichaient sur des visages consternés, et la réponse était quasi-invariablement : ben, parce que c’est comme ça…

Réponse inexistante donc, pour laquelle je pressentais néanmoins qu’une “vraie réponse” devait exister. Toutefois, si cette question était bien présente dans mon esprit, elle l’était surtout en toile de fond, et je ne consacrais qu’un peu de temps à chercher la réponse. Un peu, mais pas beaucoup…

Et la réponse arriva pourtant. A mon échelle, elle mit 52 ans à me parvenir, et encore arriva-t-elle « presque par hasard ».  Cette réponse se présenta sous la forme d’un livre que j’avais commandé pour une toute autre raison, et dont la lecture donna à peu de choses près ceci :

Il ne me fallut pas longtemps pour comprendre 3 choses :
– que j’étais tombé sur un livre tout à fait hors du commun,
– que ce livre délivrait un enseignement dont je n’avais jamais entendu parler,
– et que cet enseignement supplantait de très loin tous les systèmes philosophiques et scientifques humains.

Je découvris enfin que cet enseignement avait un nom, l’enseignement spirite, et au moins un héraut : Hippolyte Léon Denizard Rivail, un lyonnais plus connu sous le nom d’Allan Kardec, qui classa méthodiquement et publia cet enseignement reçu des Esprits.


L’enseignement spirite

Cet enseignement provient en droite ligne d’Esprit Supérieurs qui ont parcouru bien avant nous la totalité de l’évolution du cycle terrestre, et qui, de même que nous délivrons notre savoir à nos enfants, délivrent à l’humanité leurs messages et leur expérience.

Ces messages parviennent à l’humanité depuis des temps immémoriaux, par l’intermédiaire de médiums.  Dans les temps anciens, les médiums furent désignés par bien des appellations :  prophètes, devins, messagers, oracles, pythies, pythonisses, sibylles … et sorciers parfois.

L’Enseignement spirite nous apprend que la Vie, sous toutes ses formes, est présidée par des Lois.  Ces Lois, magnifiques de cohérence et de simplicité, bien au-dessus de toute les lois humaines, sont celles que nous devrions tous connaître, car cette connaissance aiderait grandement à une évolution positive et rapide de l’humanité. Ouvrez grand votre esprit, car les voici :


Les Lois…

La Loi de l’Évolution et du progrès

Sous toutes ses formes, la vie suit un mouvement évolutif, ascendant, et infini. La graine qui devient fleur, la chrysalide qui devient papillon, le bébé qui devient adulte, sont des manifestations de cette Loi qui préside à toute organisation vivante.  Ainsi, le terme « vivant » prend un tout autre sens que celui que nous lui accordons généralement, car il  nous est également dit que si toute Vie est une vibration, toute vibration est également une forme de Vie.  Tout n’étant que vibrations dans l’Univers, tout y est donc vivant !

Ceci aurait pu être considéré comme une affirmation gratuite avant 1980, mais depuis,  le phénomène de l’intrication quantique a prouvé que d’infimes particules communiquaient entre elles…   De quoi rendre modeste à propos de nos connaissances sur la Vie…

   

Ainsi, TOUT est vivant. Conséquence : TOUT évolue !
De l’atome au grain de sable, du grain de sable à l’homme, de l’homme vers l’Esprit enfin conscient de ce qu’il est vraiment, et ainsi de suite jusqu’à l’infini. Le songe de Jacob, qui vit une échelle plongeant dans la nuit des temps et s’élevant jusqu’à l’infini n’était pas qu’une image…

Pour illustrer ceci, savez-vous qu’ il n’y a pas 2 flocons de neige qui soient identiques ?  Je vous laisse devant les yeux les immensités enneigées de l’Arctique et de l’Antarctique réunis, sans compter celles de la Russie et du Canada, et les probabilités qu’un tel évènement puisse se produire.

Jusque dans les années 1990, bien des scientifiques pensaient que la Terre et le système solaire étaient une exception absolue dans l’Univers. Chose infiniment contraire à cette Loi de l’évolution, qui nous dit que tout évolue…  Vous verrez dans l’article ci-dessous ce que cette idée est devenue depuis les découvertes faites en 1995 et 2013…

La loi de réincarnation

La loi de réincarnation nous dit que nous avons tous déjà vécu de multiples vies en tant qu’homme ou femme, et parfois les deux alternativement. Pourquoi ? Parce que notre vie sur Terre a un sens, et qu’en vertu de la Loi de l’Évolution,  nous sommes ici pour apprendre, progresser, et gagner en sagesse. Quand ce but sera atteint, nous irons sur des plans plus élevés que le plan terrestre, là où la violence et l’hypocrisie n’existent plus, et nous y continueront notre évolution. Mais tant que nous n’aurons pas atteint un niveau moral suffisant, nous nous réincarnerons ici-bas.

Dur à croire ?  Pas tant que nous ne le pensons…  Je vous laisse découvrir les liens ci-dessous, où vous verrez que certaines personnes se souviennent de leur vie “d’avant”.  Le lien ci-dessous décrit l’histoire d’une telle personne, et cette histoire est à ce jour la plus documentée qui soit.   Vous en trouverez Pour illustrer la réincarnation et ses effets, voici un lien quasiment imparable :

        Lien vers Shanti Dévi à venir

La loi d’entraide et de solidarité

La Loi de solidarité nous dit : “la Force a été donné aux puissants pour aider les faibles”.  A ce sujet,  laissons parler les Esprits Supérieurs…

Q :  Que faut-il faire pour développer en soi l’amour de ses semblables ?
R : « Il faut apprendre à connaître la loi solidaire qui, seule, régit l’évolution des êtres et des mondes. Cette étude est la clef qui permet de pénétrer dans les cœurs fermés. »

Q : Quel résultat aura pour nous cette étude ?
R : « Elle vous aidera à vaincre l’orgueil en vous faisant constater la place infime que tout être occupe dans la création. La comparer à celle du grain de sable échoué sur la grève serait lui donner une importance qu’elle ne comporte pas. »

D : Quel autre résultat obtiendrons-nous encore ?
R : « Celui de détruire l’égoïsme en apprenant que votre progrès personnel n’a de valeur qu’en ce qu’il concourt au progrès général, d’où naîtra le désir ardent de travailler au bien et à l’avancement de tous. »

Hors, se mettre au service des autres avant de penser à soi exige un niveau moral très élevé. Certains êtres ont atteint ce niveau, et ont mis toutes leur forces et leur énergie à s’occuper des plus faibles. Nous connaissons tous leurs noms : l’abbé Pierre, Sœur Emmanuelle, Mère Térésa … et bien d’autres que je m’excuse de ne pas connaître.

 

Voilà qui nous change de ce que nous connaissons tristement, où dans beaucoup trop de cas, les puissants se sont servis de leur force pour enfoncer les plus faibles sous l’eau. Leur justification : la loi du plus fort, calquée sur celles des animaux…

Mais l’Homme, de par la Loi de l’Evolution, n’est plus un animal, même s’il a parcouru tout le règne animal au cours de son évolution. L’Homme jouit du libre arbitre, c’est-à-dire du choix de faire le bien ou le mal, chose dont ne dispose pas l’animal.  L’erreur et l’horreur que sème l’Homme en se servant de sa force pour asservir les êtres va engendrer d’inévitables conséquences, car la Loi suivante est la Loi d’action et de réaction.

La Loi d’action et de réaction

“Qui sème le vent récolte la tempête…”

Cette Loi , également appelée Loi de cause à effet, ou encore karma, nous dit que nous sommes le total  de tout ce que nous avons été tout au long des multiples vies que nous y avons vécues, de toutes nos actions bonnes et moins bonnes que nous y avons semé : bonheur ou discorde, sagesse ou violence, compréhension ou iniquité, don de soi ou égoïsme…  Nous devrons réparer tout ce qui n’a pas été dans le sens de la Loi de solidarité.

« Omnia mecum porto », mots latins que citent les Esprits et qui signifient : « je porte tout avec moi ».  En Grèce, au fronton de l’antique temple de Delphes, il était inscrit ceci : « Connais-toi toi-même… ».  Énigmatique affirmation qu’il convient de comprendre sous cette forme : sais-tu d’où tu viens et quel est ton devenir ? Sais-tu qui tu as été au cours de tes précédentes vies, et sais-tu ce que tu as fait dans ces vies : le bien, le mal… ?  Et enfin,  sais-tu que tout ceci est inscrit au plus profond de toi ?

Notre vie actuelle se déroule en fonction de notre karma, de cette Loi d‘action et de réaction.

Tristement, les enfants qui naissent handicapés sont une criante image de la Loi d’action et de réaction… Quelques lignes ne suffiraient pas à évoquer ce douloureux sujet, aussi je vais m’abstenir d’aller plus avant. Peut-être écrirais-je un article spécialement dédié à ceci…

N’avez-vous jamais été surpris par les différences extrêmes qui peuvent être remarquées sur 2 enfants nés de mêmes parents, et ce dès leurs premières années ? De telles différences ne s’expliquent qu’assez difficilement par l’éducation, surtout quand elle est restée à peu près la même pour ces 2 enfants.
Eh bien, ces façons d’être, de faire, leurs préférences, sont le reflet de tout ce qu’ils ont été dans leurs vies antérieures. Et cette Loi d’action et de réaction va ainsi guider nos vies en vue de réparer ce qui doit l’être de nos actions passées, car nous n’avons pas été nécessairement que des anges !

Ces lois régissent donc toute vie, et par conséquent les nôtres. Mais en avoir connaissance ne signifie pas les comprendre, et encore moins les appliquer.  Les médiums et les livres spirites sont là pour préciser les innombrables nuances que peut prendre cet enseignement et ses conséquences. La cohérence de ces Lois ne se dément pas, de livres en livres, de siècles en siècles, et de continents en continents.

A cette fin, je vais alimenter régulièrement la rubrique Bibliothèque de la page d’accueil, qui vous donnera les références de livres dont les lueurs participent, chacune à leur façon, à la lumière de l’ensemble.